Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Encyclopædia of Gay and Lesbian Popular Culture

Selon le bourgmestre de Schaerbeek, Yusuf Yildiz s’est rendu coupable d’«un appel à la violence dans une vidéo en turc sur les réseaux sociaux

1 Mai 2019, 23:46pm

Publié par Last Night in Orient - LNO ©

Le conseiller communal a voulu faire le buzz à la limite de l’éthique. De fausses informations sur les médias sociaux ont contribué aux émeutes dans une école de Schaerbeek. La portabilité d’Internet sur son Smartphone a permis une accélération du partage de l’information et le développement de « l’effet buzz ».

La désinformation n’est pas un phénomène nouveau.

Ce qui l’est en revanche, c’est son ampleur et la vitesse avec laquelle les fake news et autres fausses informations se répandent, grâce aux médias numériques. On parle aussi de fake news pour désigner les intox, les rumeurs malveillantes ou les fausses informations visant à déstabiliser un adversaire politique. Enfin, c’est aussi devenu l’outil favori des partisans des théories du complot, qui y trouveront toujours de quoi disqualifier les articles de presse supposés menteurs et manipulateurs.

Il a tenu, sur les réseaux sociaux, des propos scandaleux, travestissant la vérité, inventant des réalités, dans le déni du respect de nos institutions

Bernard Clerfayt

Je ferai un dépôt de plainte global, au nom de la commune, ...Au nom, aussi, de l’école numéro 1, dont le personnel a été mis en danger. Et nous nous constituerons partie civile pour les dégâts occasionnés à l’école, tant matériels, après les jets de pierre, que moraux, avec la mise en cause de la qualité et de l’engagement professionnel de l’équipe pédagogique.

Bernard Clerfayt

 "Selon les humanistes de la capitale, l’élu local aurait surtout voulu “relayer un sentiment d’incompréhension” et une “demande de clarification“, une démarche qui a pu “être jugée maladroite..."
Peut-être qu'au lieu de relayer une demande d'incompréhension, il aurait pu faire preuve des qualités minimales qu'on est en droit d'attendre d'un politique ; à savoir, calme, pondération, raison, patience pour calmer cette "incompréhension" en expliquant que la justice et la médecine faisaient leur travail et qu'il fallait simplement attendre leurs conclusions, et ne pas les remettre en question sans éléments solides.
Au lieu de cela, il s'est fait le perroquet bruyant de messages débiles. Si c'est sa conception de la politique...
Je suis prêt à parier que son intention de dépôt de plainte est du vent, ou plutôt comme le reste... Du bruit inutile.

Commenter cet article